Avertissement

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à un organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

Ce blog est reste ouvert pour témoigner que je n'ai finalement pas pu quitter la sécu et que cela m'a conduit à être condamné à de la prison avec sursis pour avoir, selon le tribunal, inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale.

vendredi 23 février 2018

Je suis condamné

Ce 22 février 2018, le Tribunal Correctionnel m a jugé coupable d avoir écrit un livre et tenu ce blog pour contester le monopole de la sécu et d inciter les assujettis a ne pas s y conformer.

Comme au temps des soviets il faut faire un exemple et dissuader les autres de chercher la liberté en imposant la peur.
Je suis condamné a 5 mois de prison avec sursis et 30.000€ de dommages et intérêts a verser au Rsi et à l'Acoss qui se sont portées parties civiles !
J'aurais dû loger des terroristes, ça rapporte plus et on risque rien.

L'affaire va donc se poursuivre en appel et au delà tant que necessaire.
J ai le courage, Il me manque juste les moyens. J en suis déjà a 10k€ d avocat, et je pense autant pour aller en appel.

A la demande de quelques soutiens voici la cagnotte pour m aider à subvenir a mes frais de défense.


30 commentaires:

  1. Non c'est pas possible
    C'est une blague.
    Il ne reste qu'une chose à faire dans ce cas.
    Il faut quitter le pays.
    Quand on voit qu'un nigérian qui a découpé une femme et lui a manger le cœur et qu'il s'en tire sans rien, j’hallucine juste.

    RépondreSupprimer
  2. Il serait peut-être temps d'admettre que la Sécurité Sociale en France repose sur un socle intangible, celui de la solidarité nationale.

    Si ça ne vous convient pas, vous pouvez effectivement choisir un pays où il n'y a pas de sécurité sociale obligatoire. Bonne chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La CJUE dans l'arrêt Poucet et Pistre précise: «En ce qui concerne le principe de la solidarité, il y a lieu de relever que, dans le régime d' assurance maladie et maternité, la solidarité se concrétise par le Enfait que ce régime est financé par des cotisations proportionnelles aux revenus de l' activité professionnelle et pensions de retraite, seuls étant exclus du paiement de ces cotisations les titulaires d' une pension d' invalidité et les assurés retraités dont les ressources sont les plus modestes, alors que les prestations sont identiques pour tous les bénéficiaires.»

      Pour la CJUE, la définition de la solidarité regroupe deux conditions: des cotisations proportionnelles aux revenus et des prestations identiques pour tous les bénéficiaires." 

      La secu francaise ne respecte pas cette definition de la solidarite car les taux de cotisations sont différents selon les regimes ainsi que les prestations servies en retour.

      Un seul exemple, en cas d arret maladie meme pour un cancer, un professionnel liberal n a strictement aucune indemnités journalières pour vivre. C est ca le socle de la solidarité ?

      J accepte le monopole solidaire a condition qu il soit identique pour tous, et je refuse le principe maffieu qui consiste a me faire payer pour me protéger ou me forcer a partir sinon.

      Supprimer
    2. La solidarité nécessite par ailleurs deux condition:
      La première est le caractère VOLONTAIRE sinon ce n'est que du vol et du racket.
      La seconde c'est la réciprocité: si je suis dans les ennuis celui que j'ai aidé m'aide à son tour.
      Les gens qui se prévalent de la solidarité sont exclusivement ceux qui en bénéficient et pas ceux qui la financent.
      Il n'y a rien de surprenant à ce que ceux qui payent veuillent en sortir pour ne plus financer les assistés et autre fainéants inutiles et nocifs qui ne survivent qu'en étant aux crochets des autres.
      Pour qu'il y ait solidarité encore faudrait il que vous ne soyez pas prêts à vous entretuer pour un bout de pain ou même un regard de travers.
      Quand vous serez dans mon cas avec montant de csg crds à payer 25 000 € sur des revenus du patrimoine alors que d'une j'ai quitté la france, deux je suis radié de la sécu (le plus beau jour de ma vie)et trois j'ai plusieurs décisions de justice qui disent que j'en suis dispensé dont une du Conseil d’État.
      Non la france ne respecte ni les règles internationales, ni ses propres loi, tous cela parce que 80% de la populace coûte en réalité de l'argent et vit au crochet de ceux qui payent en agitant leur saloperie de solidarité à sens unique.
      J'ajoute que je renie la nationalité française à la fin de l'année (dès l'acquisition de la nationalité Italienne) car j'en ai honte justement à cause de ça.

      Supprimer
    3. Laurent C., vous n'êtes pas sans savoir que les professions libérales ne cotisent pas pour les IJ, donc n'en perçoivent pas le cas échéant. Ils peuvent par contre le faire volontairement, par le biais d'une assurance. Votre exemple est donc le parfait contre-exemple de ce que vous voulez démontrer...

      Supprimer
    4. Avez vous comparé le prix d’une prevoyance d’un independant ave celui de la,prevoyance d ‘un salarié ? Au titre de la solidarité Je réclame une protection egale a cotisation égale. Et idem pour les jours decarence, les,congés maternité, etc, etc.

      Supprimer
    5. Je suis moi-même indépendant, et j'ai été salarié. Je connais donc les différences.

      Si votre combat est celui d'un régime universel pour tous il est très éloigné du slogan "Sortir du monopole de la Sécurité Sociale" que vous affichez. A sa création en 1945 c'est justement pour avoir un régime solidaire universel que la Sécurité Sociale a été créée. Régime que les artisans, agriculteurs, commerçants et professions libérales n'avaient pas voulu rejoindre, créant ainsi chacun leurs propres systèmes de protection.

      J'avoue que du coup je comprend encore moins votre combat. Pas très clair de demander à la fois la suppression du régime de Sécurité Sociale et un système universel identique pour tous...

      Supprimer
    6. Effectivement je préfère sur chacun ait le libre choix, mais si l Etat m impose un monopole, alors il faut qu’il soit vraiment solidaire pour tous, et non regime par regime. C est tout ce que je dis

      Supprimer
    7. Je suis d'accord avec François .... Laurent vous ne savez pas ce que vous voulez à part ne rien payer et profiter du système !
      Pour info : en tant que salarié je coûte 4800 euros /mois à mon employeur alors que je ne touche en nets qu'à peine la moitié ... soit plus de 2400 euros de cotisations sociales par mois x 13.5 mois/an !!!
      Il n'y a pas que les indépendants qui payent !!!

      Ca me fait aussi bien rire de la part d'un patron et d'un ultra-libéral que vous êtes :
      - votre femme est aide de vie scolaire : donc payée par le budget de l'Etat !
      - vous avez 5 enfants : donc allocs de la CAF et sécu payées par tous les français !
      - 5 gosses, donc moins d'impôts sur le revenu à payer ... système qui n'existe pas en Angleterre ni aux USA !!!
      - vous pensez être plus intelligent et plus malin que tout le monde : résultat vous avez été condamné en première instance + vous avez enrichi votre avocat de 10 000 € !
      Et maintenant vous pleurer en ouvrant une cagnotte ... heureusement que le ridicule ne tue PAS !!!

      Supprimer
    8. Si vous pensez que l’Etat vous en donne pour votre argent avec la moitié de votre salaire complet, plus les impots derrière, plus 20% de tva sur le restant, soit au bas mot 70% de ponction sur votre valeur travail, eh bien effectivement on ne sera pas d’accord.
      Avec ce niveau on devrait avoir zero sdf, des routes entretenues, des hopitaux neufs, une vraie police, une vraie armée, une école efficace, etc, etc. Ce n est pas le cas

      Mon epouse gagne 650€ net par mois, pour aider des enfants handicapés. Que ca soit payé par l etat c ‘est juste obligatoire car il n y a pas d’aide scolaire privée malheureusement. Il faudrait que je lui interdise d exercer un travail qu elle aime au pretexte que celui ci est dans un monopole qu’on ne peut pas eviter ?

      Quant a la politique familiale de la france, sur les allocs et les impots, je vous rassure, elever , heberger et payer les etudes coute bien plus cher que les allocs et reducs d ‘impots. Et ce sont mes 5 enfants qui paireont votre retraite. Et vous, combien d ‘enfants pour contribuer a la croissance future du pays ?

      Enfin, en parlant de contribution au pays, j ai donné du travail a 100 salariés et fait vivre 100 familles dans ma 1ere boite, et maintenant encore plus de 30 dans une 2eme boite. Sans parler de 30% d impots sur les sociétés et autres taxes. Et c ‘est moi le profiteur du systeme ?
      Regardez vous dans une glace et dites moi si effectivement le ridicule ne tue pas

      Je suis libéral dans un pays totalement socialisé. Je fais avec mais je me résigne pas. Il fut un temps ou des lois scélérates étaient légales (esclavage, déportation, etc), et il a fallu que des gens se lèvents, et soient punis par ces lois, pour finalement faire bouger les lignes.


      Supprimer
    9. Je suis cadre informatique (diplômé école de commerce + école informatique), une femme enseignante. J'ai 2 enfants à charge (étudiant et lycéen).

      Comme vous le dites, je paye aussi beaucoup de taxes, de cotisations sociales, d'impôts ...
      Mais contrairement à vous, je me dit qu'on vit assez bien en France pour avoir moi-même vécu à l'étranger et ayant encore de la famille habitant à l'étranger (USA, espagne, belgique).

      Pour info : regardez ce qui se passe en Angleterre où la première ministre a dû s'excuser pour la sécu anglaise et le système hospitalier tombant en ruine. C'est au minimum un an d'attente pour une hospitalisation ... vaut mieux ne pas être pressé ou être millionnaire !!!
      Sans compter les systèmes de retraite privés US et anglais qui peuvent faire faillite ...

      Nous avons tout de même une administration assez performante, des forces de l'ordre et une armée efficace ... sans un Etat puissant cela devient de l'anarchie ... regardez ce qui se passe dans les pays pauvres comme le Mali !

      Bien entendu, tout système est perfectible mais j'estime que la France n'est quand même pas si mal lotie.
      De plus, le système scolaire français est assez performant : c'est grâce à lui que j'ai pu faire des études et arriver là où j'en suis.
      Vous êtes patron : que diriez-vous si l'état ne formait pas le personnel dont vous avez besoin ???

      Sachez que le métier de votre épouse n'existe pas aux USA ou en angleterre : trop onéreux pour la société !
      Même en payant moins d'impôts aux USA et en angleterre il y a aussi des SDF, des routes et des hôpitaux délabrés ...

      Ma philosophie est similaire de celle J.F. KENNEDY : "ne vous demandez pas ce que le pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays :"

      Supprimer
    10. suite :

      Enfin vous avez dépensé en frais d'avocat l'équivalent de 2 années de dur labeur de votre épouse pour rien ! et vous souhaitez continuer en appel voir en cassation ... sachez que plus vous montez dans les juridictions, plus les honoraires d'avocat seront élevés !
      Je pense que si elle le savait elle ne serait pas très heureuse ... quand on a plus à perdre qu'à gagner il faut savoir s'arrêter et se raisonner !
      Alors OUI : le ridicule ne tue PAS !!!

      Quant au fait que vous "fassiez" vivre 100 familles ... ceux sont aussi les salariés qui créent la richesse au sein d'une entreprise ... et donc vous enrichissent ! ne l'oubliez pas en tant que manager !
      Un général sans armée ne gagnera jamais une guerre !!!

      Votre problème est plutôt que vous me semblez être un égocentrique alors que nous vivons en société ... c'est toujours "moi je" (patron, contribuable, cotisant)!

      Enfin, c'est d'une malhonnêteté intellectuelle de votre part que de comparer la lutte contre l'esclavage (au passage, cet esclavage qui a enrichi bien des patrons, bourgeois et autres politiciens à l'époque) et votre volonté de profiter du système sociale français sans vouloir payer votre contribution.

      Vous avez toujours la liberté de ne plus vivre en France si vous ne voulez plus cotiser ni payer d'impôts ... ne vous inquiétez pas : la nature ayant horreur du vide, un concurrent reprendra vos activités professionnelles !

      J'ai étudié l'économie pendant 8 ans, la gestion, la compta, le marketing, le management etc. pendant 5 ans ... donc pas moins formé que vous.

      OUI, je peux me regarder dans une glace sans honte car je contribue à l'effort financier de notre NATION !

      Si être libéral dans votre sens c'est d'être individualiste et égoïste, alors NON je ne le suis pas !
      Que cela soit en entreprise ou avec la nation, j'ai l'esprit d'équipe et de cohésion !

      Enfin, c'est le sport national que de critiquer son pays et l'Etat, mais dès qu'il y a un problème je remarque que ceux sont toujours les mêmes lobbies qui en appel à l'aide de l'Etat : paysans, patrons, indépendants, médecins ... mais on n'entend que rarement les 80% restant de salariés (ouvriers et cadres) qui cotisent et payent sans râler ...

      Cordialement,

      Supprimer
    11. Depuis 2018 la France a le record du monde des impots et taxes, qui vit a crédit en s endettant toujours plus , et dans tous les classments nous reculons. Belle performance
      Vous parlez d ‘éducation, regarder notre classement Pisa, idem pour celui de liberté économique, quant a la liberté d ‘expression nous sommes 37eme...

      Je partage totalement la citation de JFK mais tous les pays ne le mérite pas. Demandez a un chinois, un corren du nord, un cubain, les,pays corrompus d ‘Afrique et d’ailleurs, et meme la France.
      Un pays qui me condamne pour avoir ecrit un livre qui ose remette en cause le dogme de 1945. Ce pays des droits de l homme a perdu son ame.
      Maintenant je ne me demande plus ce que je peux faire pour lui, a part essayer encore de défendre quelques libertés en faisant appel du jugement.

      Supprimer
    12. Et vous ne devriez pas parler sans savoir. C ‘est mon epouse qui me pousse et me soutien a me pourvoir en appel et au dela. Contrairement a ce que vousndites ce n’ est pas une question d’argent, c ‘est juste une question de justice, pas au sens de la justice ecrite dans la loi, mais de la justice morale, qui fait que les hommes sont libres de parler, d’écrire et de vivre comme ils l’entendent tant que ca nuit pas a la liberté des autres.

      Quand a l’égoisme, je le revendique. Mais pas au sens dévoyé qui en fait un contraire de la solidarité, mais au sens d ‘ayn Rand dans son ouvrage « la vertu d ‘egoisme », que vous invite a lire pour vraiment savoir ce que libéral et surtout,liberté veut dire.
      Je nenrépondrai pas aux clichés socialisant teintés de lutte des classs. A part en France et qq derniers pays communistes, ca ne marche plus

      Supprimer
  3. Votre courageuse initiative a permis à certains dont je suis de franchir le pas et de lutter contre le Léviathan. Nous serons nombreux à tomber et c'est à ce niveau que la solidarité libre et choisie doit jouer. Ils veulent nous faire peur mais ne feront que grandir la colère et l'injustice. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Merci. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  4. Salutations, désolé Laurent j'étais en Roumanie voir un Ange.
    Je vous conseille ce pays: Liberté de la protection sociale, faible imposition et des gens très accueillants.
    Michel: Vous confondez et mélangez tout soit par ignorance soit par mauvaise fois, les deux étant typiquement français et communiste.
    L'armée, la police, l'enseignement supérieur, la Justice..... c'est l’État, cela n'a rien à voir avec la sécurité sociale et la Liberté.
    La sécurité sociale française et le système social français c'est de la daube sur tous les points, cotisations ultra chère, retraites pourries,remboursements inexistants.... vous vous préparez un super avenir sans nul doute.
    En plus, une part d'impôts de plus en plus importante sert au financement de cette daube justement au détriment du reste.
    Vous parlez des allocations familiales mais Laurent ne touche même pas ce qu'il cotise et malgré cinq enfants. (moi je n'en ai pas qu'est ce que je devrais dire alors).
    Pour l’Angleterre, les médecins sont fonctionnaires alors forcément pas pressés et en plus vous ne pouvez pas le choisir.
    Rien d'étonnant à ce que le statut le plus prisé soit celui de gérant minoritaire car il permet de prendre une assurance privée qui elle permet une visite privée qui est beaucoup plus rapide elle.
    Les fonds anglais et USA peuvent faire faillite bien sur mais ma retraite est dans une banque suisse installée aux Luxembourg (taux d'endettement français par rapport au Luxembourg Monsieur l'économiste diplômé svp).
    Je peux modifier mes investissements et arbitrer aussi.
    J'ai choisi mon age de retraite aussi, obliger quelqu’un à travailler, ne vous en déplaise, c'est de l'esclavagisme, donc imposer un age de retraite aussi.
    Le général qui ne gagne pas sans armée j'aime bien mais c'est faux, je suis wargamer et les armées les plus efficaces sont toujours robotiques.
    Plus concrètement, de nombreuses personnes font fortune grâce à une appli ou aux bitcoin entre autres exemples.
    D'autre part, Laurent ne souhaite pas profiter du système mais en sortir.
    Les raisons pour lesquelles j'en suis sorti et je vais renier la nationalité françaises sont justement pour lutter contre les profiteurs et autres assistés en leur coupant les vivres.
    Si vous vous sentez solidaires de ces gens la pas de problème pour moi mais vous n'avez rien à réclamer et encore moins en vous prévalant d'une "nation" dans laquelle une "députée"; Danièle Obono soutien le "nique la France" au lieu du vives la France.
    J'ajoute sur ce point que votre système finance le terrorisme: Tous les terroristes percevaient une allocation quelconque (et leur famille continue).
    Si vous voulez crever, libre à vous mais vous ne m'entrainerez pas, j'irais jusqu’où il faudra pour cela car c'est de la légitime défense.

    RépondreSupprimer
  5. "J'ajoute sur ce point que votre système finance le terrorisme: Tous les terroristes percevaient une allocation quelconque (et leur famille continue)."

    Quand je lis ce genre de propos, je comprend encore mieux pourquoi Laurent a été condamné...

    Je suis très triste de voir que certains de mes compatriotes n'arrivent pas à comprendre le principe de solidarité nationale créé à la Libération et emploient de tels propos outranciers.

    Si vous avez choisi de "renier la nationalité française", je vous en supplie, faites-le vite !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je ne comprend pas c'est que des liberticides de votre genre ne veuillent pas admettre que la solidarité se doit d'être volontaire et non pas obligatoire.
      Notre NON a autant de valeur que votre oui.
      Sauf que:
      Étant donné qu'à chaque fois que vous agitez la solidarité on peut systématiquement ajouter "à ma place" à la fin de la phrase.
      Étant donné que vous avez besoin de nous et que la réciproque n'est pas vrai.
      Étant donné que la Liberté et le plaisir sont les seuls facteurs qui font la supériorité de l'Homme sur la machine.
      Vous comprendrez qu'il n'y a aucun intérêt à être votre compatriote, l'intérêt est de remplacer les pions du système (des ténèbres, de l'esclavagisme, du malheur, de la souffrance.....)que vous êtes, par des robots.
      Car ceux qui profitent du système sont les échecs, les ratés et les nuls, bref les gens indignes d'être libre.
      Tous ces planqués dans les administrations et les associations.
      Ne vous en déplaise, la france est le pays ou on travaille le moins, bref un gros pays de faignants.
      Toute cette paresse a un coût que vous espérez nous faire payer.
      Ne vous en déplaise, sitôt ma nationalité reniée, je vais pouvoir saisir la CJUE en direct pour récupérer l'intégralité de mes cotisations salariales et patronales sur la maladie,la retraite et les allocations familiales.
      L'arrêt Podesta définit l'ARRCO et l'AGIRC comme des régimes professionnels.
      Les cotisations sont donc transférables sur ma retraite capitalisation fraichement ouverte.
      Pour la maladie pareil, sauf que je n'ai pas encore l'arrêt mais je vais réparer cela avec un bon avocat.

      Oui les gens comme vous ont peur, peur que ceux qu'ils spolient reprennent leur droits, car cela entrainera leur perte à coup sûr.

      "J'ajoute sur ce point que votre système finance le terrorisme: Tous les terroristes percevaient une allocation quelconque (et leur famille continue)."
      Qu'est ce qui vous dérange?
      Que je refuse d'être solidaire avec des criminels, délinquants, terroristes et autres rebus.
      Ou que vous soyez dans l'impossibilité de prouver le contraire ce qui démontre votre mauvaise foi de socialiste (inutile d'ajouter une insulte, les gens qui meurent de faim en Corée du Nord suffisent).
      J'ajoute que du même coup, je m’affranchis de la nationalité du seul pays à avoir été condamnée pour faits de torture avérés: Arrêt Selmouni contre france CEDH 28 juillet 1999.
      Oui mon bon monsieur, je vous mets devant vos responsabilité et tant pis si votre mauvaise foi vous étouffe.

      Supprimer
  6. Pour finir:
    Je ne renie pas la nationalité française par caprice ni par plaisir.
    C'est un choix murement réfléchit et pragmatiquement élaboré.
    Comme le choix de quitter le pays m'a permis de m’affranchir de votre système, encore faut il batailler pour la csg crds sur les biens immobiliers, la répudiation de la nationalité française a clairement le but de m'affranchir des gens de votre espèce.
    Je ne renie pas la France, je renie la majorité (malheureusement) de lâches, soumis, faignants et autres mendiants qui la compose.
    Pragmatiquement, être français ne m'a jamais rien apporté et la prétendue solidarité encore moins car moi aussi j'ai connu la galère et personne ne m'a aider en dehors de ma famille.
    Au contraire, ayant toujours refusé le lavage de cerveaux, je n'ai eu que des ennuis.
    Que dire d'un peuple qui condamne la moindre volonté de liberté et de sortir du petit moule pourri dans lequel vous êtes confortablement installé, dans votre bulle.
    Deux choses:
    La première c'est qu'il se condamne lui même.
    La seconde c'est qu'il est totalement indigne de me compter parmi ses membres.
    Mais messieurs les solidaires, combien de personnes nécessiteuses avez vous recueilli chez vous ?
    Montrez moi donc l'exemple et sans chichi,un matelas gonflable dans le séjour et un sandwich suffisent.
    Je n'ai pas de haine pour vous (quoique cela serait légitime), je n'ai pas non plus de mépris car vous n'en êtes pas dignes.
    Le kenshi que je suis vous dis que vous êtes indignes de sa lame, vous me répugnez simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pratique l'anonymat pour insulter ses interlocuteurs, n'est-ce pas ? C'est même courageux...

      Si je ne suis pas digne de votre mépris, je me demande bien ce qui vous pousse à vous justifier dans de telles diatribes.

      Laissez tomber ! Installez-vous à l'étranger, où vous voulez, et arrêtez de vous prendre la tête ! Je pense que la France devrait pouvoir arriver à s'en remettre. ;-)

      Supprimer
    2. Ce ne sont pas des insultes, c'est juste la vérité.
      Il n'y a que les gens de mauvaise fois qui le nient.
      Vu les personnes qui partent et celles qui viennent.
      La france a un solde migratoire négatif.
      Vous êtes une insulte vivante à la Liberté car vous ne vous battez pas pour elle, au contraire vous êtes les défenseurs du système le plus pourri de la planète qui bouffe 36% de la richesse nationale et qui induit des prélèvements obligatoires de près de 50%.
      Ce système a du sang sur les mains, il provoque des suicides, de la détresse et des injustices.
      Mein Kampf est en vente libre sur internet, mais un livre qui remet en cause votre dogme moisi ça il faut le censurer et l'auteur mérite la peine de mort.
      Ne vous en déplaise, ce livre ne contient ni racisme, ni antisémitisme ni choses affreuses.
      Il vous montre seulement sous votre véritable jour:
      Au mieux, un groupe de soumis pigeons, au pire une belle bande de lâches.
      Seul ce type d'individus peuvent tolérer cette abjection, ceux qui la défendent sont dans les deux groupes.
      Faignants: Il suffit de regarder sur internet, même votre président le pense très fort.
      Les recordmen de l’absentéisme, surtout dans la fonction publique territoriale.
      Mendiants: Le pays des mille et une aides.
      Lorsque l'on regarde de plus près, la grande majorité profite du système et gratte.
      Je dis la grande majorité et non pas le général.
      Dans mon cas par exemple, malgré une radiation de la sécurité sociale (je me suis demandé s'il ne fallait pas que j'aille chercher mon magnum pour me faire comprendre tellement cela a été difficile de faire appliquer le droit européen)une installation à l'étranger, deux décisions de justice limpides: L'arrêt De Ruyter du 26/02/2015 et celle du Conseil d’État du 27/07/2015, indiquant que je suis dispensé de CSG CRDS j'ai 25 000 € à régler.
      Ceci vaut bien une petite série de diatribes non?
      Je ne parle même pas des 50 000 € qui m'ont été volé en charges sociales sur un an.
      J'aimerais bien arrêter de me prendre la tête mais c'est un peu difficile.......
      Mais soulagez moi, l'intérêt général, c'est l'intérêt de tous non?
      Le mien il est ou dans ce cas parce que j'ai du mal à le voir la........
      Quant à mon nom: Vous allez bientôt le connaitre: Je suis celui qui va détruire votre système pourri.
      Je suis Italien à la fin de l'année, le formulaire est déjà prêt et les 10 pages de motivations pour le Tribunal aussi.
      La france s'en remettra bien sur...
      La fin de son système beaucoup moins car c'est en fait cela qu'implique la Liberté sociale.
      Les français sont tout sauf solidaires entre eux, la sécu c'est pour vous donner bonne conscience c'est tout, tas hypocrites.
      Je vous réitère ma question qui prouvera mes dires:
      Combien de nécessiteux avez vous recueilli chez vous?
      Moi j'assume mon égoïsme.
      Et vous ?

      Supprimer
    3. Recueillir des SDF, aider des démunis, participer à des associations d'entraide au-delà de ce que font l'Etat et les collectivités cela s'appelle de la bienveillance, de l'humanité. Chacun est libre d'en faire preuve dans la mesure de ses moyens. Ceux qui me connaissent savent ce que j'entreprend au quotidien dans ce domaine et ce n'est certainement pas à vous d'exiger que j'en apporte des preuves ! Surtout caché derrière un anonymat.

      La solidarité par le biais de la sécurité sociale, ça n'a rien à voir. C'est une protection qui s'impose à tous car la bienveillance n'y suffit pas. Permettre aux femmes d'accoucher dans les meilleures conditions, soigner de graves maladies, opérer des blessures, indemniser les gens en arrêt de travail, permettre à ceux qui ont travaillé dur toute leur vie de se reposer,... Toutes ces dépenses sont supportées par la collectivité, qui, à un moment ou un autre, en bénéficie à son tour. Il n'y a pas que des feignants et des bons à rien comme vous l'écrivez. Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle la majorité des pays évolués appliquent ce principe depuis plus de 70 ans. Même l'Italie, où la couverture sociale est obligatoire.

      Continuez à m'insulter si ça vous chante. En ressassant ici tant d'aigreur, tant de haine, vous vous faites plus de mal à vous même qu'à moi.

      Supprimer
    4. "Recueillir des SDF, aider des démunis, participer à des associations d'entraide au-delà de ce que font l'Etat et les collectivités cela s'appelle de la bienveillance, de l'humanité. Chacun est libre d'en faire preuve dans la mesure de ses moyens. Ceux qui me connaissent savent ce que j'entreprend au quotidien dans ce domaine et ce n'est certainement pas à vous d'exiger que j'en apporte des preuves ! Surtout caché derrière un anonymat."

      C'est de l'humanité et de la bienveillance, sans aucun doute mais avant tout de la Solidarité, de la VRAIE.
      J'ai la réponse à ma question malgré une belle et mémorable tentative d'esquive, vous devriez faire de la politique.
      Ce qui m'amène à dire que vous n'avez aucune leçon à donner en la matière.

      "Permettre aux femmes d'accoucher dans les meilleures conditions, soigner de graves maladies, opérer des blessures,"
      Vous allez donc voir la Sécu et votre assistante sociale pour vous faire opérer,pas un médecin, chirurgien......
      Ceci explique bien des choses.
      "indemniser les gens en arrêt de travail"
      Petite question à Laurent C: Combien touchez vous en indemnités journalières à la CIPAV?
      Et en invalidité c'est toujours un forfait fixe de 460 € mensuel?







      Supprimer
    5. "permettre à ceux qui ont travaillé dur toute leur vie de se reposer."
      Je doit vous reconnaitre que vous ne manquer pas de culot.
      Non je dirais plutôt que vous croyez encore au Père Noël.
      Les agriculteurs à 700 € de retraite on en parle ?
      Nous verrons bien quand cela va être votre tour.
      Oui j'ai oublié de préciser que je suis titulaire d'un master en gestion de patrimoine et que j'ai également une certification obtenue en compagnie d'assurance, sur la retraite j'ai donc deux masters et beaucoup d'expérience.
      Pour la votre je la calcule aisément de tête: 0€
      fonds de solidarité vieillesse pour tous oui vous allez kiffer les gars....
      " Toutes ces dépenses sont supportées par la collectivité, qui, à un moment ou un autre, en bénéficie à son tour"
      Oui et la marmotte elle mets le chocolat dans le papier allu bien sur, je ne sais pas ce qu'il fume le pépère mais c'est de la bonne.
      Près de 60% des foyers fiscaux ne payent pas d'impôts, du fait du quotient familial, cela fait que les foyers fiscaux qui ne payent pas d'impôts représentent près de 80 % de la population.
      La minorité de foyers fiscaux qui ont plus de 30 000 € de revenus imposable payent 90 % des impôts.
      Pour la sécurité sociale, elle n'est réellement supporté que par près de 20% des cotisants, ceux qui gagnent plus de 2000€ net par mois.
      En dessous elle est rentable, surtout si on a des enfants, ce qui est très souvent le cas.
      pour la TVA, un smicard paye 50€ mensuel de tva au max......
      Le moins que l'on puisse dire c'est que la collectivité qui paye est très réduite.....
      En revanche celle qui en bénéficie est très large mais n'incorpore pas ceux qui payent.

      Comme moi par exemple, qui en suis sortis mais qui dois payer de la csg crds pour bénéficier de quoi donc ?
      Cela s'appelle du vol, de l'escroquerie et de la spoliation.
      D'autant plus agaçant que cela ne changera rien, la fosse à purin vous allez vous la manger comme l'URSS et pour les mêmes raisons.
      "Il n'y a pas que des feignants et des bons à rien comme vous l'écrivez." Il y a malheureusement une petite minorité qui reste en france (fort peu par choix mais bien coincé par la famille), la grande majorité est partie, qui sont victimes d'une sale maladie qui porte le nom de vermine rouge, fort heureusement je suis en train d'inventer le vaccin.

      "Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle la majorité des pays évolués appliquent ce principe depuis plus de 70 ans. Même l'Italie, où la couverture sociale est obligatoire."
      La couverture maladie est obligatoire, pas le reste, ni l'assistanat, ni le chômage, ni les alloc pourries fort heureusement.
      Vive l'assurance privée qui coûte 10 fois moins et couvre beaucoup mieux.
      Vive la retraite par capitalisation qui permet en outre de laisser un joli capital à ses héritiers.

      "Continuez à m'insulter si ça vous chante. En ressassant ici tant d'aigreur, tant de haine, vous vous faites plus de mal à vous même qu'à moi."
      Ni aigreur, ni haine, ni insultes, cette phrase illustre votre pauvreté intellectuelle.
      La Justice et la Liberté sont une source de jouissance que vous êtes indigne de connaitre.
      Je ne cherche pas à vous nuire, aucunement, c'est vous qui êtes trop limité pour comprendre que vous êtes nocif, vous n'êtes pas assez intelligent pour être mauvais.
      Je ne cherche que le plaisir et vous y faite obstacle au lieu de saisir l'occasion de m'accompagner, être libre suppose aussi de libérer les autres.
      Bon après si vous vous comporter comme des boulets je casse la chaine et vous retournez dans votre fange.

      Supprimer
  7. "Petite question à Laurent C: Combien touchez vous en indemnités journalières à la CIPAV?"

    Rien, puisqu'en ne cotisant pas aux IJ les professions libérales n'y ont pas droit. C'est ce que vous souhaitez, non ? Moins de cotisations sociales pour éviter que tous les fainéants profitent d'indemnités journalières que les courageux payent pour eux. Hé bien les IJ des professions libérales en sont le parfait exemple.

    Vous avez perdu une belle occasion de vous taire. Pour le reste, je vais m'arrêter là. Au bout d'un certain temps ça ne devient même plus amusant.

    Je vais retourner dans ma fange, vous avez raison. Celle d'un artisan soucieux de son environnement et fier de contribuer à la solidarité nationale, qui n'a que faire de donneurs de leçons comme vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je confirme qu en libéral c ‘est zéro IJ et qu’il faut se prendre une assurance qui coute un bras pour arriver ne serait ce qu’a toucher un tiers de ses revenus habituels. Le systeme serait solidaire si il m’autoriserait a cotiser au meme niveau qu’un salarié (c’esr a dire quasi rien en prevoyance) tout en ayant droit a des IJ plaqués or.

      Supprimer
    2. Laurent, les indemnités journalières d'un salarié ne sont pas plaquées or... Elles correspondent à 50% du revenu de base. Pas de quoi pavoiser.

      Pour un artisan-commerçant c'est moins, mais les cotisations sont en proportion. Je suis bien placé pour le savoir.

      Les professions libérales, je vous l'ai dit, ont toujours refusé ce principe de répartition du risque au niveau IJ. Ils ne cotisent pas. Les bien portants ne paient pas pour les bons à rien. Il faudrait savoir ce que vous voulez !

      Supprimer
  8. Ce que nous voulons.
    La mauvaise foie encore.
    La Liberté de choisir simplement.
    Aucune IJ n'est plaqué or sans un libre jeu de la concurrence.
    Pour info les choses ont bien changé depuis 45 et il n'est pas normal d'être bloqué dans un système spoliateur, hyper cher, avec des frais de gestion qui sont justement du grand n'importe quoi (forcément ce n'est pas eux qui les payent).
    Nous a-t-on demandé notre avis: NON
    Doit on nous demander notre avis: OUI
    Problème, si on nous demande on se tire et si on se tire le système s'écroule simplement.
    VOUS avez besoin de nous, la réciproque n'est pas vraie.
    VOUS vous placez en situation d'infériorité.
    Il faut bien comprendre que quelqu'un qui réussit en France peut le faire dans n'importe quel autre pays et dans la plupart des cas plus rapidement.
    La France consacre 36% du PIB au social,traduction: Dans aucun autre pays au monde vous vous coltinez autant de boulets.
    Pour les IJ, au Luxembourg, les cotisations sont inférieures, les indemnités supérieures et elles couvrent aussi les indépendants.
    Pour la retraite le taux de remplacement est de 90% contre 56% en France dans le privé (et beaucoup moins pour les indépendants).
    Par rapport à la capi: 1000€ mensuel à 4.5% pendant 30 ans (oui c'est largement possible)donnent près d'un million à la retraite soit près de 4000 € mensuel.....
    On laisse un capital à ses héritiers.
    On a plus de facilité à devenir propriétaire aussi.
    On part à la retraite quand on veut et vite si on hérite de ses grands parents par exemple.
    Les lois européennes nous permettent d'opter pour le système luxembourgeois ou la capitalisation, pas les socialos français qui se goinfrent sur le dos du système et toutes ces assos de m.rde et tous ses fonctionnaires qui en sont tous terriblement dépendants...

    RépondreSupprimer
  9. En ce moment c'est la grève à la SNCF.
    On assiste donc à une belle démonstration de la "solidarité" à la française.
    Des milliers de gens pris dans la tourmente, coincé, subissant le bon vouloir des autres.
    Cela me rappelle autre chose d’ailleurs.
    Les raisons de ces grèves: La concurrence bien sur.
    Avec la concurrence, fini la planque, les privilèges, l'emploi à vie avec un bon piston pour décrocher le job.
    Bas oui alors on fait quoi? Et bien comme d'habitude on prends les usagés en otage (de toute façon on s'en fiche d'eux).
    C'est tellement pratique pour couper au taf que c'est institutionnalisé.
    La sncf fait un quotas de jours de grève par ans, même sans raison: Du coup qui est le recordman des jours de grève en Europe (et je me demande si ce n'est pas mondial)la sncf bien sur cocorico.
    Mais attention la c'est du sérieux, c'est le maintien des privilèges qui est en cause.
    Attention, si des trains des compagnies étrangères débarquent nous on est mort.
    Et bien oui bien sur, les usagés vous apprécient tellement à la SNCF, ils apprécient tellement toutes vos grèves retards et autres désagréments qu'ils ne vont surtout pas s'empresser de se venger en vous boycottant par exemple....
    Non ce n'est pas comme si vous les harceliez et les preniez en otage NOOOOON.
    Le rapport avec la sécu: Il est évident, c'est la même situation et plus la France sera oppressive, plus la vengeance sera jouissive.
    Quelque chose me dis qu'une certaine pression parvient de Bruxelles et que c'est pour cela qu'ils s’agitent dans tous les sens.
    Le prochain gros chantier c'est la libre concurrence sociale après la SNCF.
    Je vais bien rire.

    RépondreSupprimer
  10. bonjour Laurent, je suis leduc michael l'un des tout premier libéré de la sécu. Votre plan d'action que vous avez développè m'a toujours amusé. J'avais expliqué qu'il etait inutile de s'opposer a son affiliation, si quelqu'un veut dire de vous que vous etes son client, laissez le parler... La seule chose a faire c'est de ne pas le payer, il n'est pas possible d'attaquer de front cet ectoplasme, il faut faire sauter vos contraintes, elles sont truffées d'erreurs et ça les juges veulent bien le reconnaitre, c'est facile, évident ,incontestable et cela ne remet absolument rien en cause ...
    vous remarquerez que je n'ai pas été poursuivi avec vous, il est vrai que c'est moi qui poursuit les caisses,les préfets ...
    a propos de la solidarité nationale, vous pourrez relire mes commentaires, le RSI propose ses services aux €uropeens, les caisses ne sont pas toutes légalement créées pas créées pas publiées : quid de la sincérité des comptes de la Sécu de leur information et des lois de financement avec des caisses non créées et sans compta certifiée ???
    Autre vrai angle d'attaque : vous etes un consommateur de service! Ne parlez pas d'assurance !

    RépondreSupprimer